JOP 2024 X 78 : infos clés

Les Yvelines, Terre de Jeux, accueilleront 8 disciplines olympiques et 2 paralympiques dans 5 sites d'accueil.

Le plus grand événement jamais organisé en France

En 2024, les Yvelines et la France ont rendez-vous avec l’Histoire. Un siècle après avoir accueilli les Jeux, Paris sera de nouveau la ville hôte des Jeux Olympiques (du 26 juillet au 11 août) et Paralympiques (du 28 août au 8 septembre) en 2024, organisés par le Comité d’organisation des Jeux Olympiques (COJO) Paris 2024. C’est une nouvelle aventure collective qui attend les yvelinoises et les yvelinois !

206

nations représentées
(182 pour les paralympiques)

28

sports+ 4 additionnels
(22 pour les paralympiques)

339

épreuves
(540 épreuves pour les paralympiques)

4 milliards

de téléspectateurs
(100 000 heures de diffusion TV)

13,5 millions

de spectateurs

15 000

athlètes

50 000

bénévoles

10

épreuves olympiques et paralympiques dans les Yvelines

8 disciplines olympiques et 2 paralympiques dans 5 sites d’accueil yvelinois

32 centres de préparation aux JO sur le territoire

Le COJO a livré les sites dans lesquels les équipes internationales olympiques et paralympiques pourront être accueillies en France, le temps d’un stage de préparation, ou comme base arrière pendant les Jeux. Toute la France est concernée et les Yvelines ne sont pas en reste avec pas moins de 32 centres sur tout le territoire :

En plus d’avoir été retenue pour accueillir les épreuves d’équitation et de pentathlon moderne, Versailles va aussi rayonner par le Centre Sportif de Porchefontaine (pentathlon), le Club Hippique de Versailles et le stade de la Boulie (hockey sur gazon). Aux alentours, la commune de Vélizy proposera ses infrastructures pour la gymnastique artistique et le volleyball.

Huit pistes d’escrimes ont été crées pour développer le club du Pecq.

Les athlètes de basketball, boxe, cyclisme sur route, football, handball, judo, rugby à 7, triathlon olympique et paralympique investiront l’ensemble de la commune de Poissy en vue de leur préparation. Croissy-sur-Seine (football, beach volley), Maisons-Laffitte (équitation et rugby à 7), Saint-Germain-en-Laye (beach volley, football, hockey, rugby à 7) et Le Pecq (escrime, trampoline, judo), finiront de compléter un mois sportif au milieu des châteaux et forêts des Yvelines. Du côté des nouveaux sports faisant leur entrée au JOP Saint-Rémy-Lès-Chevreuse pourra accueillir des danseurs de « breaking » au Centre Jean Racine.

Si le vélo prendra une place considérable avec le vélodrome et le BMX, sans oublier le VTT à Elancourt, Saint-Quentin-en-Yvelines va aussi proposer son île de loisirs pour être un haut lieu de l’équitation. Tandis que Trappes se préparera à accueillir les gymnastes au cœur de son gymnase Paul Mahier. Le Complexe sportif Maurice Baquet de Guyancourt sera lui au service des judokas. La commune des Clayes-sous-Bois mettra à disposition sa piste de BMX pour les pilotes qui connaissent déjà, pour la plus grande partie, celle du vélodrome.

Parmi les autres sites, on peut notamment citer Buchelay (Judo olympique et paralympique), GPS&O (Aviron), Gargenville (badminton olympique et paralympique), Rambouillet (penthatlon moderne)

82 collectivités yvelinoises labellisées «Terre de Jeux»

En janvier 2020, le Département des Yvelines a reçu des mains de Tony Estanguet, président du Comité d’organisation de Paris 2024, le label « Terre de Jeux 2024 ». Une étape supplémentaire dans l’engagement du territoire pour l’organisation de cet événement planétaire. Le Département des Yvelines est également labélisé « Collectivité fête » par Paris 2024 compte-tenu de l’organisation d’épreuves sur son territoire.

En 2023, 82 collectivités yvelinoises ont été labellisées « Terres de Jeux » Paris 2024, parmi elles 6 EPCI (Établissement Public de Coopération Intercommunale) : La Communauté d’Agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines, la Communauté Urbaine Grand Paris Seine & Oise, Rambouillet Territoires, Versailles Grand Parc, la Communauté de Communes Gally Mauldre et le Communauté de Communes de la Haute Vallée de Chevreuse.